Pour que l’enfant soit motivé, il faut…

Pour que l’enfant soit motivé, il faut qu’il ait :

  • le sens de ce qu’il fait. A quoi ça sert d’apprendre ? On travaille avec lui sur le sens à donner à l’apprentissage, sur la construction intellectuelle et pas seulement scolaire, sur son implication dans cette construction.

  • la connaissance des moyens nécessaires pour accomplir les tâches demandées. Aussi est-il essentiel de lui donner les méthodes pour les réussir. On montre par l’exemple. On s’attelle au travail et l’on détaille comment l’on procède soi-même, le cheminement de la pensée

(hésitations, erreurs, retours en arrière, choix, vérifications, etc.). L’exemple que l’on donne stimule la réflexion, le goût de l’effort.

  • la connaissance de son fonctionnement mental, utile pour piloter son attention, sa mémoire et sa réflexion. La connaissance de soi renforce l’estime personnelle : l’enfant devient conscient de ses points forts sur lesquels il peut s’appuyer, de ses possibilités. Conscient enfin de ses capacités inexploitées parce qu’ignorées.

  • la liberté d’avoir une pensée personnelle, une façon de fonctionner qui lui soit propre. La liberté de se tromper.

  • la possibilité d’être actif et de créer.

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *